ACCUEIL MISSIONS DU CABINET NOTRE ÉQUIPE PLAN D'ACCÈS SITES UTILES CONTACT



Bureau principal
CLM CONSEIL


2, Impasse Jean Chaubet
BP 75097
31 504 TOULOUSE Cedex 05
Tél. 05 61 34 73 00
Fax 05 61 34 73 01
clm.conseil@clm-conseil.fr

Bureau secondaire
ZI de la Pomme
Impasse de Becquerel
31 250 REVEL
Tél. 05 61 27 58 80







    ACTUALITÉS

Activité partielle : plusieurs règles intègrent le code du Travail !
Mises en place temporairement durant la crise sanitaire, plusieurs mesures concernant l’activité partielle ont été pérennisées. C’est le cas notamment de la prise en compte, dans le calcul de l’indemnité et de l’allocation d’activité partielle, des heures supplémentaires structurelles.
 Art. 207, loi n° 2021-1900 du 30 décembre 2021, JO du 31   Art. 15, loi n° 2021-1754 du 23 décembre 2021, JO du 24   Décret n° 2021-1918 du 30 décembre 2021, JO du 31  

Dès le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, les pouvoirs publics ont adapté le dispositif d’activité partielle afin d’aider les entreprises à préserver leur trésorerie et d’assurer une meilleure indemnisation aux salariés. Ainsi, par exemple, il a été temporairement décidé d’inclure, dans le calcul de l’indemnité et de l’allocation d’activité partielle, les heures supplémentaires structurelles et d’équivalence des salariés. Et ces mesures, qui devaient prendre fin le 31 décembre dernier, ont été pérennisées par la loi de finances pour 2022 et intégrées dans le Code du travail.

Rappel : pour chaque heure non travaillée, les employeurs doivent verser à leurs salariés en activité partielle une indemnité au moins égale, en principe, à 60 % de leur rémunération horaire brute. De leur côté, les employeurs se voient régler par l’État, une allocation correspondant, en principe, à 36 % de la rémunération horaire brute de leurs salariés.

Cadres dirigeants et salariés en forfait-jours

Les cadres dirigeants dont l’établissement ou une partie d’établissement a temporairement fermé ses portes ainsi que les salariés en forfait-jours sont éligibles à l’activité partielle. Et pour déterminer le nombre d’heures non travaillées pour lesquelles ils sont indemnisés, il convient de retenir, dans la limite de la durée légale de travail (35 h par semaine) :

- 3h30 pour une demi-journée non travaillée ;

- 7 h pour une journée non travaillée ;

- et 35 h pour une semaine non travaillée.

Précision : doivent être déduits du résultat obtenu les jours de congés payés, les jours de repos et les jours fériés habituellement non travaillés dont les cadres dirigeants et les salariés en forfait-jours ont bénéficié pendant la période de chômage partiel. Ces jours sont convertis en heures selon les règles détaillées ci-dessus.

Heures supplémentaires et heures d’équivalence

En principe, les heures non travaillées par les salariés, donnant lieu au versement de l’indemnité d’activité partielle par l’employeur, sont prises en compte dans la limite de la durée légale de travail (151,67 heures par mois). Toutefois, certains salariés ont une durée de travail supérieure à la durée légale en vertu d’un accord, d’une convention collective ou d’une convention individuelle de forfait en heures. Dans ce cas, les heures dépassant la durée légale de travail (dites « heures supplémentaires structurelles ») sont éligibles à l’activité partielle.

En outre, certains salariés sont soumis, au titre de leur durée de travail, à un régime d’équivalence (dans le transport de marchandises, le commerce de détail de fruits et de légumes…). Dès lors, leur durée de travail est supérieure à la durée légale de travail. Ces heures d’équivalence sont également prises en compte au titre de l’activité partielle.

Contrats d’apprentissage et de professionnalisation

Les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation peuvent également être placés en activité partielle. Lorsque leur rémunération est inférieure au Smic, l’indemnité et l’allocation d’activité partielle sont égales au pourcentage du Smic qui leur est applicable.

En revanche, si la rémunération allouée à l’alternant est égale ou supérieure au Smic, l’indemnité et l’allocation d’activité partielle sont calculées selon les mêmes modalités que pour les autres salariés : l’indemnité versée au salarié correspond à 60 % de sa rémunération horaire brute, avec un montant minimal de 8,37 € net, et l’allocation due à l’employeur à 36 % de cette rémunération, avec un montant plancher de 7,53 €.

En complément : jusqu’à fin 2022, lorsque l’employeur paie une indemnité d’activité partielle complémentaire à ses salariés, seule la part de l’indemnité globale (indemnité légale et indemnité complémentaire) qui dépasse 3,15 Smic horaire est soumise aux cotisations et contributions sociales. La part de l’indemnité globale qui ne dépasse pas 3,15 Smic horaire est, elle, soumise uniquement à la CSG et à la CRDS.

Article du 12/01/2022 - © Copyright Les Echos Publishing - 2021

haut de page




Actualités...

Les nouveaux plafonds des investissements locatifs sont publiés !
27/05/2022
Aides « coûts fixes » : les entreprises doivent rembourser un éventuel trop-perçu
27/05/2022
Vente d’une entreprise pour départ à la retraite et exonération des plus-values
25/05/2022
Rapport de la CNIL : hausse des contrôles et amendes record
25/05/2022
Engager un jeune dans le cadre d’un job d’été
25/05/2022
Du nouveau pour la protection sociale des non-salariés agricoles
24/05/2022
Les Français ont moins donné en 2021
24/05/2022
De nouvelles obligations et interdictions pour les commerçants
23/05/2022
Associations : comment fonctionne la franchise des impôts commerciaux ?
23/05/2022
Primes d’intéressement et exonération de cotisations sociales
23/05/2022
Frais d’avocat en cas de poursuites pénales du dirigeant : pas de déduction !
20/05/2022
Conjoint du chef d’entreprise : le modèle d’attestation sur l’honneur est modifié
19/05/2022
Les mandataires sociaux ont accès à la retraite progressive
19/05/2022
Plus de 33 500 sites 5G et 60 000 sites 4G autorisés par l’ANFR en France
19/05/2022
Prêts participatifs soutenus par l’État : prolongation jusqu’au 31 décembre 2023
18/05/2022
Cotisations sociales : les aides sont reconduites pour février 2022
18/05/2022
Une aide pour les entreprises grandes consommatrices de gaz et d’électricité
17/05/2022
Remboursement partiel de la TICPE et de la TICGN : la campagne 2022 est ouverte !
17/05/2022
Application du barème Macron : le débat est clos !
16/05/2022
De nouveaux dons des pouvoirs publics au profit des associations
16/05/2022
Taxe sur les surfaces commerciales : à verser avant le 15 juin 2022 !
16/05/2022
Crédit d’impôt innovation : une tolérance pour les entreprises en difficulté
12/05/2022
Choisir un bon mot de passe pour ses comptes internet
12/05/2022
Quand une clause de non-concurrence figure dans un pacte d’associés
11/05/2022
N’oubliez pas de déclarer vos comptes ouverts à l’étranger
11/05/2022
Bail rural : gare à la mention du domicile dans un congé pour reprise !
10/05/2022
CDD de remplacement : oui, mais pour un salarié déjà recruté !
10/05/2022
Entrepreneurs individuels : la dénomination à apposer sur vos documents professionnels
09/05/2022
Frais de déplacement des professionnels libéraux : quid des vélos électriques ?
09/05/2022
Une aide pour payer les cotisations sociales liées à l’embauche d’artistes
09/05/2022
Covid-19 : prolongation de l’aide « coûts fixes consolidation »
06/05/2022
Demande de recours hiérarchique au cours d’un contrôle fiscal
06/05/2022
Un cadre dirigeant doit participer à la définition de la stratégie de l’entreprise
05/05/2022
« Connecte ta boîte » en tuto
05/05/2022
Entrepreneurs individuels : de quoi sera composé votre patrimoine professionnel ?
04/05/2022
Pensez à demander l’application du taux AT/MP « fonctions support » !
04/05/2022
Aide à l’acquisition de matériels agricoles innovants
03/05/2022
BDESE : de nouvelles informations à intégrer pour les consultations du CSE
03/05/2022
Contrôle fiscal : informez l’administration d’un changement d’adresse !
02/05/2022
Comment gérer les frais des bénévoles ?
02/05/2022
Intéressement et participation : un paiement d’ici fin mai
02/05/2022
Droit de préemption du locataire commercial versus droit de préemption urbain
29/04/2022
Transmission d’une société : les conditions d’application du « Pacte Dutreil »
28/04/2022
Crédit d’impôt pour congé de l’exploitant agricole : quels justificatifs ?
28/04/2022
Contrats en alternance : des aides jusqu’à fin juin 2022
28/04/2022
Se former à la sécurité numérique
28/04/2022
Allocation d’activité partielle : quel est son montant minimal ?
27/04/2022
Politique de la ville : financement 2022 des associations nationales
26/04/2022
Exploitants agricoles : les dates de versement des aides Pac 2022
26/04/2022
Facturation électronique : quoi de neuf ?
26/04/2022
Une aide exceptionnelle pour les entreprises de transport routier
25/04/2022
Associations : comment établir des reçus fiscaux pour vos donateurs ?
25/04/2022
Du nouveau pour l’activité partielle de longue durée
25/04/2022
Report en arrière des déficits et utilisation d’un crédit d’impôt recherche
21/04/2022
Les associations doivent déclarer les dons au fisc
21/04/2022
Lancement de France transfert, un service d’envoi de fichiers, simple et sécurisé
21/04/2022
Quand une société est engagée par un salarié agissant comme son mandataire
20/04/2022




© 2009-2022 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD